Faire un don
Le prix de la vie

Le prix de la vie

 

La situation

Certains médicaments arrivant sur le marché, comme les nouveaux traitements anti-cancéreux ou ceux pour soigner l’Hépatite C, atteignent aujourd’hui des prix exorbitants. Le danger ? Que notre assurance-maladie ne puisse plus supporter le remboursement de traitements aux prix si élevés dont doivent pourtant bénéficier des milliers de malades.

Notre santé est en danger. Médecins du Monde agit. 

 

Nos actions

Mis à jour
11 April 2017
11.04.2017 à 18h26

Point de vue

Olivier Maguet, responsable de la campagne "Le Prix de la Vie" pour Médecins du Monde, fait le point sur la situation lors d'une interview dans l'émission "Point de Vue" sur TV7.

© TV7
27.03.2017 à 18h07

Un combat largement soutenu

Médecins du Monde a déposé lundi 27 mars une nouvelle opposition au brevet sur le Sofosbuvir, portant sur le composant de base qui permet de fabriquer le médicament. Ce brevet majeur protège le Sofosbuvir et a été accordé à Gilead en juin 2016. Il semble souffrir de manquements aux règles de la brevetabilité telles qu’elles sont définies par la convention sur le brevet européen de 1973.

20170304-Medicaments.jpg

© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
© Olivier Papegnies
21.11.2016 à 13h23

Comprendre l'opposition au brevet sur le sofosbuvir

Fin 2013, un nouveau traitement très efficace pour éliminer le virus de l'hépatite C, le sofosbuvir, a apporté de grands espoirs dans la lutte contre la maladie. Protégé par un brevet, vendu à un prix exorbitant, il n’est pas accessible à tous. Médecins du Monde a donc lancé une procédure juridique pour casser ce brevet et permettre la production de génériques beaucoup moins chers. Explications.

05.10.2016 à 17h20

Un brevet bancal

Notre combat pour faire baisser le prix des médicaments a enregistré une belle victoire. Dans l’affaire qui opposait Médecins du Monde au brevet déposé par le laboratoire Gilead pour son médicament le Sofosbuvir, vendu à un prix exorbitant, l’Office Européen des Brevets a rendu son verdict : les revendications du laboratoire Gilead ne sont pas toutes considérées comme valables. Le brevet n’était donc pas aussi solide qu’il y paraissait.

30.09.2016 à 10h35

Le combat continue

Les 4 et 5 octobre prochains, l’Office Européen des brevets (OEB) examinera, au cours d’une audience publique, l’opposition formée par Médecins du Monde (MdM) le 10 février 2015 demandant la révocation du brevet accordé au laboratoire Gilead pour son sofosbuvir (Sovaldi®).

 

Les nouveaux antiviraux à action directe de Gilead sont vendus à des prix inabordables ©Treatment Action Group
Les nouveaux antiviraux à action directe de Gilead sont vendus à des prix inabordables ©Treatment Action Group

Votre soutien

Signez la pétition

Pour faire baisser le prix des médicaments