Faire un don
80 €peuvent financer un lit de consultation au Nigéria
150 €peuvent financer des soins pour 35 enfants souffrant de malnutrition aiguë
200 €peuvent financer la prise en charge de 8 personnes en situation de précarité en France
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale
15.03.2017 à 09h01

Sur le droit international humanitaire : protéger les soignants et les lieux de soins

Dans les situations de conflit armé, le droit international des droits de l’homme, le droit pénal international (DPI) et le droit pénal français viennent compléter le dispositif de protection des civils et des soignants. Les personnes qui ne participent pas aux combats doivent être protégées et épargnées. Le droit international humanitaire (DIH) énonce l’obligation faite aux parties prenantes au conflit de prendre toutes les précautions possibles pour éviter ou réduire au minimum les dommages infligés aux civils et aux biens de caractère civil.

Syrie-enfants-Reuters.jpg

2017 Syrie © Reuters
2017 Syrie © Reuters
2017 Syrie © Reuters