Faire un don

Sommet mondial des hépatites : pas d’élimination sans dépénalisation !

© Olivier Papegnies

Sommet mondial des hépatites : pas d’élimination sans dépénalisation !

Engagés de longue date dans la lutte contre les hépatites virales, Médecins du Monde et Coalition PLUS saluent la volonté des pays membres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’éliminer les hépatites virales à l’horizon 2030 comme le prévoit la première stratégie mondiale sur les hépatites adoptée en mai 2016.

• Médecins du Monde et Coalition PLUS rejoignent une coalition de 18 organisations de la société civile pour promouvoir la réduction des risques et demander la dépénalisation de l’usage de drogues.

A l’occasion du second Sommet mondial qui réunit l’ensemble des acteurs internationaux impliqués dans cette cause, une large coalition d’organisations de patients, soignants, chercheurs et experts en santé publique souhaite rappeler que cet objectif ne sera réalisable que si les personnes usagères de drogues obtiennent un accès effectif aux services de prévention et aux traitements. Comme pour le VIHinfo-icon, soigner les patients porteurs a aussi un impact sur la dynamique de l’épidémie. Il est donc important de permettre un accès aux soins pour tous. Les consommateurs de produits sont en effet particulièrement vulnérables au virus de l’hépatite C avec un quart des nouvelles infections dues au partage de matériel d’injection non stérile.

En 2017, parmi les 179 pays où un usage de drogues a été observé, seuls 93 états ont mis en place des programmes d’échange de seringues et 86 des thérapies de substitution aux opiacés. Par ailleurs, pour que les personnes qui utilisent des drogues puissent accéder aux services de soins et de prévention, les lois et politiques qui pénalisent ou criminalisent l’usage de drogues doivent être réformées. L’épidémie d’hépatite C ne pourra pas être éradiquée tant que les usagers de drogues seront perçus comme des criminels.

Une déclaration commune en ce sens, signée par dix-huit organisations de la société civile, sera présentée au Sommet mondial des hépatites virales le jeudi 2 novembre 2017.