Faire un don

Un séisme d'une rare violence

Un séisme d'une rare violence

Le 19 septembre à 13h14 (heure locale), un tremblement de terre de magnitude 7.1 a frappé l’Etat de Puebla à 120 km de Mexico. Cet évènement intervient 32 ans, jour pour jour, après le tremblement de terre de magnitude 8 qui avait tué plus de 9 500 personnes dans la capitale mexicaine. Il se produit également à deux semaines d’intervalle avec le plus grand séisme (magnitude 8.2) qu’a connu le Mexique depuis près d’un siècle et fait 96 morts dans les Etats du Chiapas et d’Oaxaca.

 

L'essentiel

893 030 personnes se trouvaient à 50 km de l’épicentre, sans compter la population de la ville de Mexico DF qui totalise en tout 8,4 millions d’habitants. Les opérations de secours continuent mais déplorent déjà 324 morts et une quarantaine de disparus.

Principaux besoins sanitaires

45 bâtiments se sont effondrés. L’hôpital Général Dr Manuel Gea Gonzales et l’Hôpital Général de Mexico présentent d’importants dégâts et ne fonctionnent que partiellement. Plusieurs dizaines de patients ont dû être évacués vers d’autres établissements de santé qui ont tous été réquisitionnés pour la gestion de cette urgence.    

Les institutions publiques de santé ont prises en charge 4 837 personnes dans la Capitale, et les états de Mexico, Morelos et Puebla.

L’Etat mexicain s’est mobilisé rapidement, a dépêché des unités mobiles de santé et organisé une prise en charge sans condition dans les centres de santé et hôpitaux. L’Institut de psychiatrie du Mexique a déployé des unités mobiles de santé et deux numéros téléphoniques de soutien psychologique dans les zones affectées. Dans la seule ville de Mexico il y a eu 9145 prises en charge psychologiques.

 

Le séisme a frappé l’Etat de Puebla, à 120 km de Mexico
Le séisme a frappé l’Etat de Puebla, à 120 km de Mexico

Malgré les moyens déployés, l’appui peine à arriver jusqu’aux communautés reculées notamment en termes de santé mentale qui, en dehors de la ville de Mexico, souffre d’un manque de personnel institutionnel que n’arrivent pas à compenser les initiatives d’ONGinfo-icon ou de volontaires de la société civile.    

 

Médecins du Monde au Mexique

Présent au Mexique depuis 1994, Médecins du Monde est intervenu pendant 16 ans en soutien aux communautés rurales du Chiapas pour entreprendre à partir de 2005 un projet d’appui sanitaire aux populations migrantes, initialement dans les villes de Tijuana et Mexicali et depuis 2010, le long de la frontière sud entre le Mexique et le Guatemala.

 

 

La réponse d’urgence de Médecins du Monde

L’intervention de Médecins du Monde a débuté dès les premiers instants de la crise. Après avoir recueilli les données nécessaires, une mission composée notamment d’une médecin et d’un psychologue est partie jusqu’aux communautés reculées des zones de Puebla et Morelos pour identifier les besoins sanitaires en matière de prise en charge en santé mentale auprès des sinistrés ainsi que pour venir en soutien aux équipes de volontaires.

 

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.