>  A l'international  >  Pérou

A l'international

Pérou

Réduction de la mortalité maternelle causée par les grossesses non désirées


Au Pérou, Médecins du Monde lance un programme de réduction de la mortalité maternelle causée par les grossesses non désirées.

© MdM

Au Pérou, le taux de mortalité maternelle est de 92 pour 100 000 naissances vivantes. Un million de femmes sont enceintes chaque année, 40 % d’entre elles ont recours à un avortement. L’interruption de grossesse est illégale, même en cas de malformation du fœtus ou de viol. Le seul moyen légal est l’avortement thérapeutique, autorisé pour sauver la vie de la mère ou lui éviter un préjudice grave et permanent sur sa santé. Les complications résultant d’avortements non médicalisés sont une cause majeure de morbidité et de mortalité.

Nouveau programme de réduction de la mortalité maternelle causée par les grossesses non désirées

Villa El Salvador, Lima

LES ACTIVITÉS

Depuis septembre 2012 une équipe de coordination est présente sur place pour organiser l’ouverture du projet et procéder aux démarches administratives locales afférentes. L’équipe a également initié la prise de contact avec les partenaires locaux et le ministère de la Santé.

L’objectif du projet est de garantir l’accès à la contraception ainsi qu’aux soins immédiats en cas de complications obstétricales afin de réduire les taux de mortalité et de morbidité maternelle et d’améliorer la santé sexuelle et reproductive, notamment pour les femmes des milieux les plus défavorisés.

LES RÉSULTATS

32 000 préservatifs distribués, 250 professeurs formés, 3 858 adolescentes ayant suivi des ateliers de formation, 10 800 bénéficiaires formés.

LES PERSPECTIVES

Les activités devraient débuter début 2013 quand toutes les autorisations nécessaires auront été obtenues.

MdM ouvrira un programme de santé sexuelle et reproductive pour contribuer à la réduction de la mortalité et de la morbidité liées aux grossesses non désirées dans le district de Villa El Salvador au sud de Lima. Les équipes réaliseront de la sensibilisation à la planification familiale ainsi que de la prévention et de l’appui pour les cas de grossesses non désirées au niveau communautaire. Le programme humanitaire comprendra également de la formation via des promotrices de santé et du renforcement du personnel de santé sur les actes liés aux complications suite à un avortement. Parallèlement, MdM mènera un plaidoyer en faveur du droit des femmes à disposer de leur corps, à avoir des enfants ou non, à choisir le nombre de leurs enfants et l’espacement entre les naissances.

  Espérance de vie : 74,2 ans IDH : 0.74 ; rang : 77
Source: Pnud 2012
Personnel
National : 1
International : 2
Responsables :
Mission : Maryse Boscameric, Christine Batard, Mariana Salazar 
Terrain : Barbara Ortiz 
Siège : Veronica Forin

Sources de financement : MdM

Budget 2012 : 72 680 €

mai 2013