>  A l'international  >  Indonésie

A l'international

Indonésie

Amélioration de l’accès à la santé sexuelle et reproductive


Avec ces partenaires locaux, l’association organise des sessions d’information sur la santé sexuelle et reproductive auprès des communautés et distribue du matériel d’éducation axé sur le VIH/sida.

© Reiner SPRUIT

Les hautes terres de Papouasie occidentale sont l’une des régions les plus isolées d’Indonésie et du monde, entraînant un accès très limité à la santé pour les habitants. Dans cette région, le pourcentage de la population porteuse du virus du sida atteint 2,4 %, le plus élevé du pays. Dans ce contexte, MdM met en oeuvre un programme de santé sexuelle et reproductive et appuie l’accès au diagnostic ainsi qu’au traitement des personnes vivant avec le VIH.  

 

 

 

 


Amélioration de l’accès à la santé sexuelle et reproductive

» Papouasie occidentale

» LES ACTIVITÉS
Espérance de vie 69,8 ans
idh 0,63 ; rang    121
Source : Pnud 2012
Population
» Bénéficiaire : 5 080
» Cible : 60 000
Personnel
» National : 18
» International : 1
Responsables
» Mission : Patricia Gaillard-
Olokose ; Remco Van de Pas
» Terrain : Mauro Weber Rosito
» Siège : Valérie Pardessus
Sources de financement
» MdM, Cordaid
Budget
» 2012 : 128 115 €

Conformément à la planification prévue, MdM s’est désengagé fin mai 2012 au profit de l’organisation communautaire locale Kinaonak dont les éducateurs pairs ont été formés par MdM. En avril, un atelier a réuni partenaires et autorités afin de partager les bonnes pratiques et les leçons apprises au terme des cinq dernières années du programme sur les thématiques de la santé sexuelle et reproductive et de la prévention des IST et VIH/sida. Cet atelier a également donné l’opportunité de mettre en avant l’organisation Kinaonak et de faire du plaidoyer sur des sujets importants tout au long de ces dernières années : accès aux soins des populations et demande de création d’une commission de prévention du VIH/sida pour améliorer la coordination des différentes parties prenantes, trouver des financements, encourager la population à se faire dépister, lutter contre la stigmatisation et la discrimination et soutenir les groupes de personnes vivant avec le VIH.
 

» LES PERSPECTIVES

Une visite d’accompagnement et de suivi est envisagée à l’été 2013. Celle-ci permettra notamment de faire un bilan des avancées et difficultés rencontrées par l’organisation Kinaonak. Des formations complémentaires seront dispensées en fonction des besoins exprimés.

mai 2013