>  A l'international  >  Colombie

A l'international

Colombie


Accès aux soins de santé primaires des populations rurales victimes du conflit armé

© Andrea LAMOUNT

Avec des négociations pour mettre fin au conflit armé entre les FARC et le gouvernement colombien qui n’ont pas encore trouvé d’issue et en l’absence de cessez-le-feu, les habitants des zones rurales des départements du Nariño, Meta et Guaviare sont toujours fortement impactés. Pour répondre à l’évolution du conflit, qui paralyse l’accès aux soins, Médecins du Monde déploie des services mobiles de santé vers de nouveaux territoires enclavés. En 2014, les populations indiennes et afro-colombiennes vivant dans des zones reculées du département du Nariño, accessibles seulement par bateau, ont ainsi pu bénéficier de consultations médicales et d’un appui psychologique. En tout ce sont 25 000 consultations de santé (soins primaire, psychologiques, SSR) qui ont été données en Colombie par MdM. Quelque 1 000 familles ont bénéficié de la fourniture de filtre pour améliorer la qualité de l’eau et 12 postes de santé communautaires ont été mis en place et équipés.

Accès aux soins de santé primaires des populations rurales victimes du conflit armé

» HISTORIQUE

MdM a démarré ses activités en 1990 avec des projets auprès des indiens apaporis et des enfants des rues à Bogotá. En 2004, MdM s’est tourné vers la santé materno-infantile et les soins de santé primaires incluant la santé sexuelle et reproductive, le suivi de la croissance et du développement des enfants, les maladies tropicales, la médecine générale, les violences liées au genre et au conflit et le soutien psychosocial.

» LES ACTIVITÉS
Espérance de vie 73,9 ans
IDH : 0,719 ; rang 91
Source : Pnud 2013
Population
» Bénéficiaire : 18 000
» Cible : 50 000
Sources de financement
» ACDI, Echo, OMS, Unicef, MdM
Budget
» 2013 : 1 317 575 €

MdM déploie des cliniques mobiles dans les départements de Meta, guaviare et Nariño, au sein des communautés particulièrement affectées par le conflit. Dans le Nariño, territoire des indigènes awas, MdM travaille en étroite collaboration avec le service de santé géré par l’association indigène de l’unipa. Dans les 3 zones, les équipes de MdM proposent des soins de santé primaires (vaccinations, suivi nutritionnel, consultations prénatales, planification familiale, détection de cas de paludisme et de tuberculose...) ; et une attention particulière est portée aux femmes en âge de procréer, aux enfants de moins de 5 ans ainsi qu’aux victimes de violences et à leurs familles. L’intervention de MdM inclut également des activités de prévention et promotion de la santé, de renforcement des capacités locales à travers la formation de leaders communautaires et la prestation de services d’appui psychosocial. Un volet de plaidoyer est mis en place dans les organismes décisionnels à Bogotá pour s’assurer que les politiques publiques sont appliquées.

» LES RÉSULTATS

24000 consultations médicales.
2 500 consultations en santé sexuelle et reproductive.
2100 consultations psychologiques.
300 personnes victimes de violences accompagnées.
120 promoteurs de santé formés.

» LES PERSPECTIVES

MdM va continuer à accompagner les populations victimes du conflit armé. Dans le contexte actuel, des dialogues de paix, la stratégie d’intervention, passant de l’urgence au soutien du système de santé publique, va être adaptée. Cette nouvelle approche n’est toutefois pas immédiatement envisageable, le contexte sécuritaire empêchant toujours les populations d’avoir accès aux services de santé étatiques.

Colombie, soins au coeur du conflit

Médecins du Monde intervient en soutien aux populations rurales, indigènes et afro-colombiennes isolées en raison du conflit. L'objectif est d'améliorer leur accès aux soins et de plaider pour une meilleure prise en charge par le système de santé national. La présence de MdM se concentre dans des zones d'intensification du conflit où se mêlent affrontements entre groupes illégaux, campagnes d'éradication de la coca et opérations des forces armées.

 

Colombie : accès aux soins des victimes du conflit armé

Victime indirecte du conflit armé opposant depuis les années 1960 les groupes armées, tels que les FARC ou l'ELN à l'armée nationale, la population indigène et rurale colombienne vit au-dessous du seuil de pauvreté. MdM travaille dans ce pays depuis 2003, afin de pallier un manque d'accès aux services de santé qui affecte ces populations touchées de plein fouet par le conflit.

mai 2014

Partenariat

Voir tous les articles

Vidéos

Diaporamas

Les Diaporamas