>  A l'international  >  Algérie

A l'international

Algérie

Renforcement de l’accès aux droits et aux soins des migrants et éducation à la santé


MdM intervient pour faciliter l’accès aux soins des migrants à Alger et renforcer l’implication des acteurs associatifs dans la prise en charge des maladies chroniques à Constantine

Située à mi-chemin des espaces subsaharien et euro-méditerranéen, l’Algérie est devenue une zone importante de trajectoires migratoires, en particulier pour les migrants venant d’Afrique sub-saharienne. L’Algérie, pays de transit et pays de destination, abriterait aujourd’hui entre 10 et 30 000 migrants subsahariens, dont beaucoup vivent dans la précarité. De nombreuses entraves bloquent leur accès aux soins, et la société civile commence à peine à s’emparer de la question.

Renforcement de l’accès aux droits et aux soins des migrants

» Wilaya d’Alger

Avec la fermeture des frontières au nord, l’Algérie est devenue une zone de « blocage » et plus seulement de transit pour les migrants subsahariens, qui seraient aujourd’hui une dizaine de milliers dans le pays. Les événements qui se sont succédé dans le nord du Mali en 2012 ont rendu la situation encore plus complexe. Toutes les frontières sud et sud-est (Mali, Niger et Libye) sont fermées, empêchant les migrants qui avaient jusque-là un droit de séjour de trois mois de le renouveler.

» LES ACTIVITÉS
Espérance de vie 73,4 ans
IDH : 0,71 ; rang 93
Source : Pnud 2012
Population
» Bénéficiaire : 2 100
» Cible : 8 800
Personnel
» National : 2
» International : 2
Responsables
» Mission : Philippe Gabrié
» Terrain : Charlotte De Bussy
» Siège : Isabelle Bruand
Sources de financement
» EuropAid, MdM
Budget
» 2012 : 176 024 €

Le premier volet du projet concerne les migrants avec des actions d’éducation à la santé mises en œuvre dans leurs lieux de vie ou de rencontre. Le deuxième volet s’oriente vers les acteurs de santé afin de les sensibiliser à la situation ainsi qu’aux besoins spécifiques des migrants, qu’ils soient sanitaires ou juridiques. Enfin, MdM forme des acteurs associatifs, impliqués sur la question des migrants, et des éducateurs pairs.

Parallèlement, MdM a mis en place un réseau de soignants amenés à jouer un rôle de médiation au sein des structures de soins, en accueillant et en prenant en charge médicalement les migrants. Un travail de cartographie des lieux d’implantation des migrants à Alger ainsi qu’un recensement des structures de soins pouvant les accueillir a été réalisé. Enfin, le réseau d’associations travaillant auprès des migrants se met en place. Un colloque sur les droits à l’accès aux soins pour les migrants a réuni une centaine de personnes.

» LES RÉSULTATS

5 associations engagées dans la prise en charge des IST/VIH/sida chez les populations migrantes.

250 acteurs de santé sensibilisés aux besoins sanitaires et juridiques des migrants.

» LES PERSPECTIVES

Dans la perspective de pérennisation des acquis du projet actuel, MdM intensifie la mise en réseau des associations travaillant auprès des migrants. Les acteurs orientent leurs interventions vers une prise en charge des besoins spécifiques dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive des populations migrantes. Des ponts sont jetés entre les projets migrants en France et à l’international (Mali, Turquie) pour mener un plaidoyer commun.



Éducation pour la santé dans le domaine des maladies chroniques

» Constantine

La promotion de la santé des patients atteints de maladies chroniques est une composante importante des politiques de santé en Algérie. Cette démarche est porteuse d’un renforcement du rôle et des capacités des patients. Le milieu associatif en est un acteur privilégié, car il représente une forme d’organisation de la société civile et un lieu de rencontre entre institutions, professionnels et population.

» LES ACTIVITÉS
Espérance de vie   73,4 ans
IDH 0,71 ; rang 93
Source : Pnud 2012
Population
» Bénéficiaire : 100
Personnel
» National : partenariat avec
l’association Cirta Oxygène
Responsables
» Mission : Robert Allemand
» Suivi : DR Rhône-Alpes,
Paola Baril
Sources de financement
» Conseil Général Isère
Budget
» 2012 : 7 000 €

Depuis 2008, Médecins du Monde Rhône-Alpes soutient et accompagne les actions de l’association Cirta Oxygène (ACO) de Constantine, d’abord pour le diagnostic et la prise en charge de l’asthme dans un quartier de la ville (El Gamas), puis par la suite dans son programme d’éducation à la santé en matière de maladies chroniques. Le programme consiste à promouvoir l’éducation à la santé de patients atteints de pathologies chroniques, en développant des activités et des pratiques non médicamenteuses (éducation thérapeutique du patient), et à faire valoir ces pratiques auprès des autorités et des acteurs sanitaires du pays. En vue d’un désengagement progressif de MdM, un lien a été établi avec l’association Éducation Santé Isère, et ce par le biais de formations à Grenoble, puis à Constantine, des membres et des partenaires d’ACO.

» LES RÉSULTATS

Consultations médicales individuelles, ateliers diététiques, entretiens individuels, formation à l’autocontrôle auprès d’une centaine de personnes.

» LES PERSPECTIVES

En 2013, avec l’appui technique d’Éducation Santé Isère et financier du conseil général de l’Isère, une formation visera à renforcer les connaissances et les pratiques des professionnels de santé en matière d’éducation à la santé et de les sensibiliser à l’importance du travail en réseau. L’objectif final étant d’appuyer ACO dans le développement d’une démarche d’éducation pour la santé et de mise en réseau des acteurs associatifs et institutionnels de Constantine. Cette action sera la dernière du programme et viendra clore le partenariat entre MdM et ACO.

          Une mission de MdM, basée à Alger, a soutenu le partenaire local Wassila en renforçant une ligne téléphonique gratuite et anonyme destinée aux femmes victimes de violences. Elle a pris fin en septembre 2009. Au final, des formations à l’écoute, à l’accueil et à la prise en charge ont été mises en place pour les femmes y travaillant. Plus généralement, une sensibilisation à cette thématique a été faite auprès des professionnels qui rencontrent, dans le cadre de leur travail, des femmes victimes de telles violences. En juin 2009, un colloque a ainsi permis de réunir autour d’une même table des professionnels du monde médical, juridique, social et psychologique, ainsi que des acteurs de la société civile

juin 2013