>  Médecins du Monde  >  Organisation

Organisation

L’organisation de Médecins du Monde repose sur des cadres associatifs, des bénévoles en France, des volontaires pour les opérations internationales et une structure permanente salariée.

Le soutien de centaines de milliers de donateurs assure l’indépendance financière de l’association.

Grâce à la diversité des acteurs qui composent l'association, son fonctionnement allie en permanence questionnements, résonance de la société civile et efficacité opérationnelle des programmes au service des bénéficiaires. En découle une organisation originale qui est une force et une spécificité de MdM parmi les grandes ONG.

LES INSTANCES DÉCISIONNELLES

Les adhérents de MdM, 1 185 en 2010, sont réunis une fois par an lors de l’assemblée générale (AG), organe suprême de décision, seul à même de modifier les statuts de l'association. L'AG élit pour trois ans les membres du conseil d'administration (CA), au nombre de douze, auxquels s’ajoutent trois suppléants. Le CA élit en son sein pour un an le président et le bureau de l’association : les vice-présidents, le trésorier, le trésorier adjoint, le secrétaire général, le secrétaire général adjoint, et un délégué. Le CA, organe exécutif de l’association, se réunit mensuellement et prend toutes les décisions d’orientation de l’association.

Pour mener à bien sa mission, le CA s’appuie sur :

  • une structure associative consultative
  • une structure opérationnelle permanente
  • des instances de décision paritaire entre les structures permanente et associative
  • des délégations régionales.

LA STRUCTURE ASSOCIATIVE CONSULTATIVE

Elle comprend les groupes continentaux et les groupes thématiques. Chacun de ces groupes, composé de cadres associatifs bénévoles engagés sur des missions, propose ou émet un avis sur le continent ou la thématique dont il est chargé. Leur rôle est primordial en matière d’analyse des contextes, de choix des modes d’intervention et de capitalisation des missions. L’association comprend 5 groupes continentaux, 4 groupes thématiques et un groupe France, regroupant les comités de pilotage Mission France et Réduction des risques. Les membres des groupes consultatifs sont élus dans le cadre du règlement intérieur.


LA STRUCTURE OPÉRATIONNELLE PERMANENTE

Elle est animée par la Direction Générale (DG) qui comprend : la direction des opérations internationales, la direction des missions France, le département de l'adoption, la direction de la communication / développement, la direction des ressources humaines, la direction financière et des systèmes d'information, et la direction juridique.

LES INSTANCES PARITAIRES

Elles comprennent le comité de direction, qui réunit chaque semaine les dirigeants associatifs et salariés, et passe au crible les décisions stratégiques concernant les missions, le témoignage, le lobbying politique et la communication. Également paritaires, les réunions du groupe ressources humaines définissent mensuellement la politique des ressources humaines avant finalisation et validation par le conseil d’administration.


LES DÉLÉGATIONS RÉGIONALES

Dans les régions, MdM a mis en place des délégations régionales. Élus tous les deux ans, les collèges régionaux représentent la vie associative régionale. Les délégations mènent des missions internationales ou régionales, dans des cadres définis par le conseil d’administration. L’ensemble des cadres associatifs, des responsables de mission, des responsables de groupes, des délégués régionaux et du CA se réunit trois fois par an, au cours d’un conseil consultatif national.


LE COMITÉ DES DONATEURS

Les donateurs sont représentés par  le Comité des donateurs. Composé d’une douzaine de membres cooptés, ce comité mène une réflexion constructive et consensuelle à l’égard de  l’association, tant sur les missions, les ratios ou la communication. Des moyens lui sont alloués pour évaluer les missions en France et à l’étranger. Il dispose, par l’intermédiaire de son président, de la possibilité de s’exprimer au CA et à l’AG de l’association. Cette organisation spécifique favorise les débats à tous les niveaux. Elle permet à MdM d’être une association militante indépendante, tant sur le plan politique que financier. Elle favorise l’engagement bénévole d’acteurs de santé au service des populations les plus démunies et vulnérables, dans un souci permanent de qualité et d’efficacité de ses missions internationales ou locales.

Olivier LEBEL Directeur Général de Médecins du Monde

Polytechnicien, diplômé de l’Insead et de l’ENS Telecom, Olivier Lebel,  53 ans, a dirigé plusieurs entreprises ou associations. Il était précédemment à la Croix-Rouge française, comme directeur général adjoint puis comme directeur général.

Pour Olivier Lebel, « Médecins du Monde est le modèle associatif idéal du 21ème siècle. Il représente une voie alternative d’avenir entre l’économie de marché et l’Etat. Il est porteur d’innovations et doit permettre à la générosité de chacun de se réaliser pleinement dans l’engagement au service de l'humanité.»

Olivier Lebel a pris ses fonctions à Médecins du Monde le 4 novembre 2013. Il succède à Pierre Salignon qui a rejoint la division Santé de l’Agence Française de Développement.

Organisation

Publications

  • 12/06/2014 - Rapport financier 2013

    Les évolutions 2013 et 2014 démontrent une volonté de croissance maîtrisée des missions sociales tout en maintenant l'indépendance financière et opérationnelle, donc politique de Médecins du Monde. Pour maintenir cette indépendance nous avons, dans le budget 2014, décidé un investissement supplémentaire en recherche de fonds privés, notamment sur le réseau international. Nous continuons de toujours investir, au regard de son efficacité démontrée, dans la collecte de prélèvements automatiques et de maintenir la diversification des bailleurs de fonds.

  • 28/05/2014 - Rapport Moral 2013

    Rapport Moral 2013 Médecins du Monde

    2013, année encadrée par deux interventions militaires de l’armée française, l’une au Mali, et l’autre en Centrafrique. Année marquée par une détérioration effrayante et constante de la situation humanitaire en Syrie. Année marquée aussi par le typhon qui a dévasté l’archipel des Visayas, aux Philippines, nous rappelant que les catastrophes climatiques pourraient être un marqueur du siècle. Année marquée enfin par la disparition de Nelson Mandela, qui disait : « Ce qui est fait pour nous, sans nous, est fait contre nous. » Hommage à lui et à ses mots qui doivent fonder notre action et guider nos programmes pour la santé et les droits des plus démunis, en France et dans le monde.

  • 30/06/2014 - L'essentiel 2013 : les activités en bref de Médecins du Monde

    L'essentiel à télécharger : 

Toutes les publications

Diaporamas

Les Diaporamas


LES STATUS DE MdM

Téléchargez nos Statuts (pdf - 460,06 Kio)